Richard III

De William Shakespeare, traduit par Jean Marc Dalpé
Mise en scène par Brigitte Haentjens

UNE CRÉATION DE PRODUCTIONS SIBYLLINES, en collaboration avec le Théâtre français du CNA et le Théâtre du Nouveau Monde.

Du 10 mars au 4 avril 2015 À mOntréal ET du 21 au 25 avril 2015 À ottawa.

Synopsis

Ouvrir

Richard III est le récit d’une soif de pouvoir. En effet, tout y est : un homme enjôleur, calculateur et fourbe, une ascension irrésistible, une chute fulgurante. Mais on peut aussi y voir le récit d’une soif de vengeance. On aurait même presque envie de dire qu’il s’agit d’une soif de vengeance légitime. Semblable au bâtard méprisé du Roi Lear, au Duc déchu de La Tempête ou à l’usurier ridiculisé du Marchand de Venise, ce bossu de Gloucester s’est tordu sous le regard des autres. Et en voyant le reflet de son ombre, c’est bien cela qu’il rumine : « J’ai décidé de jouer le rôle du grand méchant et de haïr les plaisirs frivoles de notre temps ». Bref, vous m’avez fait hideux, et bien, je le serai jusqu’au bout!

C’est sous un soleil d’York que Richard revient de la guerre civile qui a ravagé le royaume. Mais cette nouvelle paix gagnée durement l’ennuie déjà. Il a besoin de désordre, de fureur et d'effroi. Accéder au trône deviendra alors le prétexte pour répandre le chaos. Et rien ne pourra résister à sa marche triomphale. Plusieurs tomberont, mais seuls les enfants de son frère seront les victimes innocentes de son ambition. Les autres ? Ils ont toujours été les complices du mal qu’il incarne par ailleurs. Richard démasquera leur lâcheté, leur arrogance et leur cupidité. Il les fera payer pour leurs fautes passées avec une dégaine et une dérision désarmantes.

C’est bien là que l’on touche au génie de Shakespeare. Qui d’autre marie avec un tel brio le comique et le tragique ? Qui d'autre arrive à donner corps à la figure absolue du mal radical tout en lui attribuant un visage résolument humain ? Rien d’étonnant donc, à ce que Brigitte Haentjens ait choisi de s’attaquer à ce classique. Cette rencontre semble aller de soi tant on y retrouve les thèmes qui lui sont chers : l’ordre et la révolte, l’Histoire en marche, le carcan social et la réalisation individuelle, etc.

Dans une nouvelle traduction de Jean Marc Dalpé et avec une imposante distribution entourant Sébastien Ricard, cette création devrait rappeler à tous et toutes la puissance de cette œuvre. Car enfin, comment ne pas s’esclaffer devant l'ironie dont Richard teinte tous ses mots et gestes ? Comment ne pas envier la totale liberté de cet homme qui se moque des conventions et des superstitions ? Comment ne pas s'émouvoir devant la chute de cet homme désespérément seul ?


Crédits

Ouvrir

De William Shakespeare

Traduit par Jean Marc Dalpé

Mis en scène par Brigitte Haentjens

Avec :

Sébastien Ricard

(et par ordre alphabétique)

Sylvio Arriola
Marc Béland
Larissa Corriveau
Sophie Desmarais
Sylvie Drapeau
Francis Ducharme
Maxim Gaudette
Reda Guerinik
Ariel Ifergan
Renaud Lacelle-Bourdon
Louise Laprade
Jean Marchand
Monique Miller
Olivier Morin
Gaétan Nadeau
Etienne Pilon
Hubert Proulx
Paul Savoie
Emmanuel Schwartz

 

Assistance mise en scène et régie : Colette Drouin
Dramaturgie : Mélanie Dumont
Scénographie : Anick La Bissonnière
Costumes : Yso
Musique : Bernard Falaise
Lumière : Etienne Boucher
Maquillage et coiffures : Angelo Barsetti
Accessoires : Julie Measroch
Vidéo : Éric Gagnon
Collaboration au mouvement : Christine Charles
Direction technique : Jean-François Landry
Direction de production : Sébastien Béland
Direction administrative : Xavier Inchauspé

Avec la participation de :
Maniement des armes : Huy Phong Doan
Sonorisation : Frédéric Auger
Assisté de : Maxime Lambert
Adjointe à la production : Chloé Ekker
Collaboratrices à la production :
Dominique Cuerrier
Julie Sauriol
Laurence Boutin-Laperrière
Maude St-Pierre Léonard

Une création de Productions Sibyllines
avec la collaboration du Théâtre du Nouveau Monde
et du Théâtre français du CNA

 

Photo de production : Yves Renaud
Photo en studio : Angelo Barsetti & Richard Morin
Photos de répétitions : Jean-François Hétu


Vidéo

Ouvrir

Distinctions

Ouvrir

Prix du "meilleur spectacle Montréal" de la saison 2014-2015, par l'Association des critiques de théâtre du Québec.

Prix du "meilleur interprète masculin" pour Sébastien Ricard, de la saison 2014-2015, par l'Association des critiques de théâtre du Québec.

Prix Gascon-Roux du "meilleur interprète masculin" pour Sébastien Ricard, de la saison 2014-2015 du TNM.

Prix Gascon-Roux des "meilleurs costumes" pour Yso, de la saison 2014-2015 du TNM.

Prix Grafika dans la catégorie "publication culturelle" pour le cahier dramaturgique de Richard III

Revue
de presse

Ouvrir

Revue de presse - Diffusion à Montréal (Théâtre du Nouveau Monde)

Diffusion

Ouvrir

Présenté du 10 mars au 4 avril 2015 au Théâtre du Nouveau Monde, Montréal.

Présenté du 21 au 25 avril 2015 au Théâtre français du Centre national des Arts, Ottawa.

Document(s)
à télécharger

Ouvrir
Site web : Deux Huit Huit