Parce que la nuit

de Dany Boudreault et Brigitte Haentjens avec la collaboration de Céline Bonnier
Mise en scène par Brigitte Haentjens

UNE PRODUCTION DE SIBYLLINES EN CODIFFUSION AVEC L'ESPACE GO et en coproduction avec le théâtre français du CNA.

Synopsis

Ouvrir

« Nous voulions devenir des artistes, mais n’étions à notre place nulle part, même pas dans le microcosme artistique de New York. »

-               Patti Smith

Au début des années 70, quand Patti Smith et son compagnon Robert Mapplethorpe partent à la conquête de New York, ils découvrent une ville en pleine effervescence artistique et en profonde mutation sociale. Tout au long de leur collaboration artistique, leurs créations se sont mutuellement nourries. L’un est devenu un célèbre photographe d’art et l’autre, une figure iconique de la scène musicale et de la littérature américaine.

Quand Patti Smith sort son premier album en 1975, la pochette fait sensation. Avec ses allures de femme corbeau, son visage émacié, ses cheveux noirs en broussaille, son air buté, son physique androgyne et ses habits masculins, Patti Smith est en totale rupture avec l’image de la femme de son époque ; elle annonce toute l’esthétique punk des années à venir. Pour des milliers de jeunes filles, Patti devient une inspiration.

Poétesse, passeuse littéraire, chanteuse, musicienne, artiste visuelle, Patti Smith est à la fois tout cela et irréductible à ces étiquettes. « Je contiens des multitudes » aime-t-elle le rappeler en citant le poète américain Walt Whitman. Ainsi, cette artiste insaisissable a déployé (et déploie toujours) une œuvre riche et éclectique, dans laquelle elle n’a eu de cesse d’affirmer son idéaliste désir de liberté et son inaltérable soif de révolte.

PARCE QUE LA NUIT est une exploration de la vie et l’œuvre littéraire et musicale de Patti Smith. Une plongée radicale et verticale dans la mise au monde artistique de cette voix américaine si singulière, de ceux qui l’ont nourri (Rimbaud, Burroughs, Mapplethorpe, Shepard) et du contexte qui l’a vu naître comme ce refus, furieusement créatif, de l’ordre établi par toute une génération d’artistes punk. « No one expected me. Everything awaited me ». Personne ne l’attendait. Tout lui tendait les bras.

Pour cette nouvelle création de Sibyllines, Brigitte Haentjens retrouve ici Céline Bonnier, une complice artistique de longue date, auxquels se joignent Dany Boudreault et d’autres interprètes et musiciens. PARCE QUE LA NUIT se veut un spectacle à l’image de Patti Smith : éclaté, pluriel et incarnant la nécessité constamment renouvelée de se définir librement.

Crédits

Ouvrir

Texte : Dany Boudreault et Brigitte Haentjens avec la collaboration de Céline Bonnier

Mise en scène : Brigitte Haentjens

Avec :

Alex Bergeron

Céline Bonnier

Dany Boudreault

Martin Dubreuil

Leni Parker

Musiciens : Bernard Falaise (guitare) + 2 musiciens

Assistance à la mise en scène : Alexandra Sutto

Dramaturgie : Andréane Roy

Scénographie : Anick La Bissonnière

Direction musicale : Bernard Falaise

Lumière : Martin Sirois

Vidéo : Lionel Arnould

Costumes : Julie Charland

Maquillage et coiffure : Angelo Barsetti

Régie : Jean Gaudreau

Direction de production : Sébastien Béland

Direction administrative : Xavier Inchauspé

Une coproduction ESPACE GO + SIBYLLINES + Théâtre français du CNA

Diffusion

Ouvrir

Sera présenté du 5 au 30 mars 2019 à l'Espace Go Montréal

Site web : Deux Huit Huit